DONATE MAINS

Recherche

La recherche académique

Les activités de recherche scientifique occupent trois étages du bâtiment de 6000 m2 et regroupent 200 chercheurs (UPMC, Inserm, CNRS) spécialisés dans les troubles de la vision.

En savoir plus

Menu-article-accordeon-research


porche avec copyright 2 WEB

Présentation

Le Centre d'Investigation Clinique (CIC) de l'hôpital des Quinze-Vingts, spécialisé dans l'étude des maladies de la vision, a ouvert ses portes en 2004. Il a obtenu en 2005 le titre de "Centre National de Référence pour les Dystrophies Rétiniennes Héréditaires".
 
Spécialisé dans l'étude clinique des maladies de la rétine (DMLA, rétinopathie diabétique, maladies vasculaires de la rétine, etc.), le CIC étend ses recherches à l'ensemble des pathologies de l'oeil, en s'appuyant sur des plateformes complémentaires spécialisées en :
  • maladies de la surface oculaire et le glaucome;
  • ophtalmologie pédiatrique;
  • chirurgie de la cornée et chirurgie refractive;
  • évaluation du handicap visuel et réhabilitation.
 

Cohortes de patients

Le CIC suit de large cohorte de patients qui participent aux études cliniques :
 
  • Plus de 7 000 patients atteints de dystrophies rétiniennes stationnaires ou progressivess. Les études sur cette cohorte se concentrent sur la caractérisation et la corrélation phénotypique et génotypique des patients, ainsi que sur l'évolution des pathologies. Ce travail se fait en collaboration avec la Foundation Fighting Blindness pour les patients atteints de la maladie de Stargardt et du Syndrome de Usher, et avec l'AFM pour les patients atteints de Neuropathie Optique Héréditaire de Leber.

  • Plus de 1500 patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l'âge participent à des études sur les variantes génétiques, le rôle pathogénétique de l'inflammation et les anomalies structurelles dans la forme atrophique de la maladie.

Savoir faire

Le CIC fournit l'infrastructure nécessaire, des équipements de pointe et un personnel hautement qualifié à ses partenaires institutionnels et industriels. Il offre également l'expertise réglementaire nécessaire pour le suivi des Bonnes Pratiques Cliniques, des Directives Européennes et de la Loi Bioéthique. Depuis la phase de préparation jusqu'à la conclusion des études, le centre propose plusieurs formes d'accompagnements :

  • Consultation d'experts sur la conception d'une étude et la méthodologie ;
  • Assistance technique pour les procédures réglementaires ;
  • Recrutement des patients ou des volontaires sains ;
  • Soutien technique et logistique pour l'exécution des protocoles ;
  • Encadrement par une équipe médicale qualifiée ;
  • Gestion et analyse de bases de données ;
  • Ingénierie optique.

Etudes cliniques

team smallPlus de soixante études cliniques sont actuellement en cours pour tester de nombreuses stratégies thérapeutiques pour la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), les maladies héréditaires de l'oeil, les rétinopathies diabétiques, les occlusions veineuses rétiniennes, le glaucome, le syndrome de l'oeil sec.
 
Plusieures reposent sur des thérapies géniques et cellulaires innovantes :
  • Phase I/IIa de l'étude de SAR422459 chez les patients atteints de la maladie de Stargardt
  • Etude d'évaluation de sécurité d'une thérapie génique pour les personnes atteintes de Neuropathie Optique Héréditaire de Leber (NOHL) 
  • Etude de sécurité à long terme, de tolérance et d'activité biologique de UshStat® chez les patients atteints du Syndrome de Usher de type 1B
  • Etude d'escalade de dose de phase I pour l'injection subretinienne de cellules RPE dérivées de hESC dans la rétinopathie pigmentaire.
■ Etude d'escalade de doses de phase I pour l'injection subretinienne de AAV-RdCVF administrée à des patients atteints de rétinopathie pigmentaire.
■ Etude de sécurité et de faisabilité de produits de thérapie génique pour le traitement de cécité due à des atteintes rétiniennes - réactivation des photorécepteurs à cone par optogénétique par l'expression d'une halorhodopsine par le vecteur AAV9.
 

Réseau

Le CIC a intégré un large réseau de coopérations avec des partenaires locaux et européen et s'implique dans de nombreuses études cliniques collaboratives incluant la Fédération Francaise Inter-Hospitalière des Maladies de la Rétine ainsi que l'European Vision Institute Clinical Research Network (EVICR.net).

Il collabore également avec l'ONERA (Office National d'Etudes et de Recherches Aérospatiales) et l'ISEP (Institut Supérieur d'Electronique de Paris) pour le développement d'équipements d'imagerie rétienne de haute résolution.